Quiche aux aillets, dés de maroilles et poitrine fumée

L’aillet est un ail jeune de seulement trois mois dont la gousse n’est pas encore formée. Il ressemble à un petit poireau et se consomme aussi bien cru que cuit.
Il est si fin et élégant que je l’imagine bien se glisser dans la poche externe d’un sac à dos.
En route toutes tiges hérissées, en fier Artaban, tu conquiers les basses-cours !Quand je faisais mes marches héroïques en Espagne, j’avais remarqué que certains pèlerins déjeunaient de bonnes tartines de pain, bien épaisses et généreusement arrosées d’huile d’olive. On pourrait imaginer qu’un bon aillet ou deux apporteraient une note encore plus sauvage et revigorante à ce déjeuner ibère…

Pas plus tard que ce matin, mon boucher m’a glissé à l’oreille qu’il adore les déguster à la croque au sel, plaisir qu’on imagine volontairement égoïste, car l’aillet ne s’embarrasse d’aucun sentiment amoureux… il les fait fuir.

Très apprécié chez nous en Aquitaine, il est communément ciselé et passé en omelette.
Dès que vous en voyez sur vos étals, précipitez vous, sa production est courte et annonce le début du printemps.
Toutefois, consommé le soir vous risquez de ne pas bien dormir.
Antiseptique et antibactérien, il a tendance à créer un certain remue ménage intestinal. Personnellement je vous conseille de le consommer le midi.

Dans cette recette vous noterez les accords Nord-Sud, un mix de quiche et de flamiche à la mode de chez nous, qui ne sont pas pour me déplaire.
Corinne Bellocq

Ingrédients pour 6 personnes :    NIVEAU 

1 pâte feuilletée pur beurre (celle de la marque Marie est assez sympa)
200g de poitrine de porc fumée
10 beaux aillets
100g de maroilles en cubes
3 œufs
100ml de crème fraîche liquide
un belle pincée de poivre

Préparation :

Dans une poêle verser un peu d’huile d’olive et faites revenir les lardons, puis ajoutez les aillets préalablement ciselés. Faites-les doucement revenir dans le suc des lardons. Poivrez. Quand l’ensemble présente une jolie coloration dorée, cessez la cuisson. Réservez.

Allumez le four 180°C th.6.

Dans un plat à tarte disposez la pâte feuilletée. Versez le mélange aillets/lardons harmonieusement.
Dans une jatte cassez les oeufs, mettez le maroilles en cubes, ajoutez la crème liquide et une petite pointe de poivre. Fouettez vigoureusement ! Youpi, versez le mélange sur les légumes et les lardons.

Enfournez pour 25 à 30 minutes. C’est prêt !

Laisser un commentaire