Au Mimbeau

portrait_Corinne_small

Au Cap-Ferret, peut-être connaissez-vous la conche du Mimbeau ?
On y vient à pied, à vélo, en auto, en paddle mais aussi par bateau.
Une mer fraîche et pure s’y dépose chaque jour.
Avec elle, on va-et-revient…
Matrice féconde aux plis mystérieux, elle déploie une écume fine, au long des bords d’eau tranquilles.
Les plus anciens locataires sont d’épaisses colonies d’algues et de minuscules crabes.
Ici, ils choisissent de naître en secret et se consument d’iode et de lumières.

Mais connaissez-vous « la Cabane du Mimbeau » ?
Au 28 avenue de la Conche, « au bout du monde » disent les locaux, une belle cabane y  dessine sa silhouette qui rassure et appelle.
Ostréicole et typique, la belle touche immédiatement.
Allez voir par vous-même, approchez-la, et, laissez-la vous toucher.
La vue y est splendide et teintée d’absolu.
Au loin il y a la dune du Pyla, si calme et indolente. Elle s’unit aux parfums des pins et livre sa longue robe d’or à l’ivresse joyeuse des eaux salées.
Le Bassin d’Arcachon y est simplement panoramique et édénique.
Il s’offre si bien aux savants messages des vents du large, qu’il en devient brillant et sauvage.
Un charme s’explique difficilement par les mots, il hypnotise et fait taire la raison.
Venez au Mimbeau, et faites taire vos pensées.

Corinne Bellocq

Ingrédients pour ma sauce/huître di Rocca imperiale IGP :              NIVEAU         

1 tige d’aillet
2 citrons jaunes « di rocca imperiale » IGP
2 pincées d’algues wakamé

Préparation :

Coupez vos citrons en deux et pressez-les.
Ajoutez la pincée d’algues.
Ciselez très finement l’aillet, et versez-le dans le jus de citron.
Laissez infuser au frigidaire au moins 4 heures.
C’est prêt !
Servez avec de bonnes huîtres fraîches !

Conseil pour une bonne ballade gourmande au Ferret :

« La Cabane du Mimbeau » (Lège-Cap Ferret 33) est une dégustation d’huîtres fines exceptionnelles.
La vue y est époustouflante de beauté.
Toute l’équipe de Denis Bellocq vous y attend.
                        Et puis, le Paradis…

Le citron di Rocca imperiale : 

Le citron Rocca imperiale est cultivé à « Rocca imperiale », un petit village de Calabre.
Ce fruit bénéficie de toute l’attention de petits producteurs passionnés.
Il entre de plus en plus dans la fabrication du Limoncello. On lui prête des qualités nutritives et gustatives plus importantes que les classiques citrons de Sorrento ou de Femminello.

Depuis quelques années, les petits producteurs de ce sésame jaune se sont fixés pour objectif de conquérir les plus grandes tables françaises, pour accompagner les huîtres.
Le citron de Rocca imperiale est devenu IGP, et il est devenu un must pour sublimer les huîtres d’exception. Mission accomplie.
Sachez aussi que pour ce citron, seule la floraison naturelle de l’arbre est exploitée. Quand ailleurs un « forçage » annuel de 5 floraisons est la règle… La qualité s’explique.
Je vous souhaite d’en trouver.
Je suis tombée sur cette merveille d’exotisme, chez mon Biocoop de Gradignan (33).

Laisser un commentaire