Désolé(e)

« Massima », confuse, se perd dans ses sentiments.
Mutique, tu protèges ton mystère.

« Massima » ma chartreuse, se plonge dans les méandres de son silence de brume.
Elle s’enroule sans peine autour d’un chagrin, d’un secret ou d’un rêve…
Désolée.
Mais qui sait ?
Fautive.

© Corinne Bellocq 2020
photo de Massima par © Jérôme Bellocq 2020

Jolie pépite pour un samedi que je vous souhaite pluvieux.

Gorillaz – Désolé ft Fatoumata Diawara #episode two

14 commentaires Ajoutez le votre

  1. Marie-Anne K dit :

    Bonjour Corinne,

    Tu as su vraiment capter le bon moment sur cette photo, de ta magnifique Chartreuse…
    On voit qu’elle se sent chagrine ou qu’elle cache quelque chose, comme tu l’écris.
    Qu’est-ce qu’elle aurait bien pu faire ?
    Bien écrit ton texte ! Merci et bon dimanche, bises à toi

    PS : En ce qui concerne la vidéo, j’ai le message qu’elle n’est pas disponible…
    Cela arrive souvent, lorsque l’on ne peut pas la voir dans notre pays.

    1. corinne dit :

      C’est mon mari qui a fait cette photo, il a beaucoup de talent, et puis je le soupçonne de beaucoup aimé les chats 😉
      Il a plein de photos de chats, dont un que je vous ferai bientôt découvrir…c’est une bête impressionnante pleine de beauté et de majesté : Caramel.
      Je vais essayé de voir la vidéo.
      Je te donne des nouvelles
      Bon dimanche Marie-Anne

      1. Marie-Anne K dit :

        Oui, en effet Corine, ton mari doit aimé les chats, il fait de magnifiques photos pris sur le vif. J’aimerais découvrir également Caramel… Pour mes articles sur le jardin et cuisine, c’est aussi mon mari qui prend les photos. Pour les autres, c’est moi…. Mais, suis moins adroite 🙂 Bonne fin d’après-midi !

        1. corinne dit :

          Nous avons de la chance, deux anges gardiens qui se sont posés sur notre chemin 😉
          Tes présentations de dessins sont très bien !
          J’essaie de me mettre à la photo, mais avec beaucoup de modestie, la route sera longue…
          Pour Caramel, ça va venir.
          Bonne fin de journée et à bientôt Marie-Anne

          1. Marie-Anne K dit :

            Corinne, oui, nous avons beaucoup de chance 🙂 Merci pour mes dessins… Cela ira peut-être plus vite que tu le penses, si tu y prends goût à la photographie ! A bientôt

  2. Anonyme dit :

    Bonjour corine,
    Magnifique texte. Bravo.

  3. J’eus chartreux autrefois… M

  4. Mes doigts gourds ont tentés deux expériences à la fois : saisir et envoyer ! Bref, j’eus donc comme ami, un chartreux félin, mais il n’avait pas trempé les pattes dans la blancheur. Votre Massima a ce charme original : elle hésite entre le pelage de cendre et celui de neige !

    1. corinne dit :

      On croirait qu’elle dessine à la pointe de ses pattes les contours d’un hiver qui tarde à venir.
      Ou peut-être que comme le loup du conte, elle poudre ses pattes afin de mieux duper de malheureux souriceaux….
      Ce que j’aime dans cette photo, c’est que si petite soit l’histoire, elle a quelque chose à nous dire. Il y a une sorte de mystère qui plane et qui se tient là pour nous toucher.
      Merci pour votre appréciation, Massima avait ses têtes, mais elle aimait bien les compliments, elle aurait beaucoup apprécié le vôtre !
      Corinne

  5. Lazuli Biloba dit :

    Superbe photo d’un superbe chat. On dirait que c’est Rodin qui lui a donné la pose. Plus pour l’esthétique de la courbe que par le mouvement des sentiments, me semble-t-il…

    1. corinne dit :

      Merci Danielle, c’est mon Rodin de mari qui lui a donné la pose 🙂
      Trêve de plaisanterie, pour te dire, Massima a toujours été entourée d’artistes parce que j’aime m’entourer d’artistes alors peut- être que ce jour là elle s’est prise au jeu.
      Ma Massima était spéciale, à la fois libre et très attachée à moi. C’est un chat que j’ai perdu deux fois plusieurs mois et que j’ai toujours retrouvé.
      Une fois dans un bar où elle était devenue la mascotte, et la vedette qui jouait à déambuler entre les bouteilles de wiskies…et une autre fois chez une jeune femme un peu esseulée qui l’adorait et craignant de la perdre l’avait séquestrée plusieurs mois à deux appartements de chez moi.
      Elle était spéciale ma Massima, je l’ai beaucoup aimé.
      La bonne journée Danielle

      1. Lazuli Biloba dit :

        Longue vie au souvenir de la belle Massima ! Je connais la douleur d’avoir perdu un chat aussi unique (mais ne sont-ils pas tous excetionnels ?) Il faut dire que Massima, outre son élégance, était particulièrement romanesque. Consolons-nous : nous avons reçu, par leur seule présence, l’un des plus beaux cadeaux que la vie peut nous offrir. Amitiés, Danielle

        1. corinne dit :

          Pour chaque chat, il y a une histoire d’amitié qui porte en elle son lot de souvenirs.
          Bonne journée Danielle

          1. Lazuli Biloba dit :

            Et tous ces souvenirs sont heureux, sauf celui de la séparation… Belle journée, Corinne

Laisser un commentaire