Billie Jolie#2

Nous nous étions séparés sur un consentement.
Le mien contre une promesse d’aventures.

Dans l’article précédent, Billie Jolie#1 une main bienveillante m’invitait gentiment à partir découvrir le monde du dehors.

Sauf que ce jour là, de l’eau tombait du ciel.

Riez braves gens….
On oublie que cela peut être surprenant.
On oublie encore mieux ce genre de première fois.
Mais je vous le confesse, cela m’a surprise.
Ces gouttes d’eau qui tombaient du ciel, chatouillaient ma truffe et embrumaient mon regard d’or.
Très peu pour moi.
Un, deux, trois petits pas…en arrière.
Et cette main qui persiste.

Un, deux, trois petits pas, en avant.
J’ai foncé dans ce décor de brume et d’illusions.
Mes coussinets n’en revenaient pas, et comment vous décrire cette sensation de glissade imminente ?
Soudain j’ai repensé à ma vie au dedans.

Depuis trois mois, dans la maison de mes nouveaux humains, ma vie est super bien réglée.
Pour ce qui concerne par exemple les activités physiques, je me cale sur une hygiène qui oscille entre des figures de snowboard, Matrix et la pub O’Cedar (je parle évidemment de la version culte de Marie-Pierre Casey).
Je précise que je ne suis pas avantagée, ma queue est « coudée », elle forme « Z »…j’aurai l’occasion de vous en reparler.
Les courses poursuites, les tricks, les roulades avant, les vols planés sont une rigueur physique à laquelle je m’astreins chaque jour.

Ce n’est pas venu comme ça.

J’ai une idole : Shaun White the « Flying tomato ».
Comme moi il est un peu roux, comme moi il vole.
Comme lui, en toutes choses, je prends un maximum d’amplitude.

Ce matin pluvieux, j’ai pensé à Shaun.
J’ai fermé les yeux, et j’ai couru sur le carrelage mouillé.
Pour me rendre compte,
que la vie est comme un *half-pipe.
À nous d’en comprendre et
d’en apprécier les courbes en toutes circonstances.


P.S: S’il vous plaît, n’abusez pas des likes, je ne tiens pas à m’installer dans ce délire d’autrice.
Ma maîtresse y croit.
Moi j’ai d’autres ambitions comme retourner à la sieste.

Billie Jolie et Corinne Bellocq
Photo Corinne Bellocq (pour une fois)

Mon idole Shaun White « the Flying tomato »- La tomate volante

*half-pipe: rampe des snowboarders et skaters.

4 commentaires Ajoutez le votre

  1. Marie-Anne K dit :

    Je suis passée par le lecteur
    J’ai une page différente de tout à l’heure, lorsque j’ai liker ton article
    C’est sûr que la pluie à dû la surprendre, les chats n’aime pas l’eau en général
    C’est aussi sûr que tu dois bien être organisée…
    Il a quel âge ton chat ?
    La vidéo est belle ! Quel champion de la glisse… En anglais, dommage.
    Bonne soirée !

    1. corinne dit :

      J’ai assisté à sa première sortie sous la pluie, c’était trop mignon de constater qu’elle se demandait pourquoi de l’eau tombait du ciel…
      Billie a 4 mois, mais les premiers mois on l’a gardé dedans pour ne pas qu’il lui arrive malheur 😉
      La vidéo est géniale !!
      J’avais trouvé une version française du site France TV mais pas moyen de l’exporter…

  2. Ben. Mason dit :

    Bravo Corinne pour ce beau texte plein d’humour
    C’est très bien écrit, il est vrai que les chats ne sont pas trop fan de pluie, et je reconnais bien chez les miens les attitudes que tu décrits.
    Mes chats aussi sont champions de glisse, mais parfois un peu maladroits. J’hésite à installer un half-pipe, ça pourrait être fun.😀

    Je te souhaite une belle semaine
    Ben

    1. corinne dit :

      Merci ben,
      je t’assure que notre Billie est un sacré numéro.
      Quand elle est sortie la première fois et qu’il pleuvait, je tenais la porte.
      Elle regardait le ciel pour essayer de comprendre ce qui se passait.
      C’était trop mignon.
      Et pour les tricks et autres figures de style, c’est impressionnant, elle a l’agilité d’un lièvre et de 12 Fantomette.
      Elle redoutable à la course ou pour passer entre les jambes;))
      J’adore les chats et Billie me donne beaucoup de bonheur, surtout en ce moment.
      Je devais parler d’elle et de son grain de folie qui me fait du bien.
      Je te remercie pour ton adorable mot pour mon papa, je reviendrai dans la journée pour y répondre.
      Sincèrement.
      Corinne

Laisser un commentaire