Je suis Samuel

Hier, un homme de 47 ans père d’un enfant,
professeur d’histoire-géographie est mort,
décapité.

Cet homme, c’était Samuel.
En plus de ses disciplines il enseignait l’instruction civique et des fondamentaux de nos institutions républicaines, dont la « liberté d’expression » si chère à notre pays.
Afin d’illustrer son cours sur la liberté d’expression, il a montré à ses élèves les dessins du prophète Mahomet qui valurent au journal Charlie Hebdo les attentats et les assassinats que nous partageons tous en mémoire.

Samuel est mort d’enseigner.
Samuel est mort de transmettre un sens critique.
Samuel est mort de chercher à éveiller des consciences.

Cet attentat terroriste ne vise rien d’autre qu’à nous faire peur, qu’à nous installer dans la panique, qu’à nous faire taire.
N’ayons pas peur, ne nous taisons pas et nommons cet acte pour ce qu’il est barbare et odieux.
Aujourd’hui je suis triste,
Je suis Samuel.

Je présente mes sincères condoléances à la famille, aux proches et aux élèves de cet homme, mort d’enseigner.

Corinne Bellocq
photo logo Je suis Charlie/Wikipedia creative Commons

Serge Gainsbourg-Aux armes et Caetera Live au Zenith en 1988

9 commentaires Ajoutez le votre

  1. Marie-Anne K dit :

    Sincères condoléance à toute sa famille, ses proches et ses élèves

    1. Luciole dit :

      Une famille dévastée par la barbarie, quelle tristesse.

  2. Je suis. Samuel

  3. bertri13340 dit :

    Je m’associe aux messages ci-dessus. Toute ma compassion accompagne mes regrets, mes condoléances attristées à la famille, aux proches, amis et collègues.
    En espérant que toute cette sauvagerie soit punie à titre d’exemple, aux USA il écoperait selon l’État du couloir de la Mort par injection létale et d’au moins 150 ans de prison.

    Je suis triste !

  4. Lazuli Biloba dit :

    Je voudrais aussi dire que je ne cèderai pas à la peur mais c’est déjà fait ! Le scénario de Houellebecq est en cours de réalisation. Moi-même, comme tout le monde et les féministes en particulier, à la mort de Benoîte Groult, je n’ai pas osé cité ses mots sur l’Islam…

  5. Des pays opprimés luttent depuis des décennies pour leur liberté, tandis qu’on tente de faire régresser la nôtre, c’est désolant, il n’y a pas de mots assez justes 😑

  6. maminavanille dit :

    triste, tellement triste

    1. Luciole dit :

      Un bel hommage..
      Une famille dévastée par la barbarie, quelle tristesse !

  7. Ben. Mason dit :

    Merci Corine pour ce bel hommage.
    La mort de cet homme doit nous convaincre que le respect et le dialogue sont nos biens les plus précieux. Il ne faut pas céder à la haine et à la rancœur qui attisent ce type d’idéologie du mépris.
    J’espère que nous saurons contenir notre colère, afin que justice puisse être faite avec sérénité.

    Bien à toi
    Ben

Laisser un commentaire