Billie Jolie#4

On ne va pas se mentir, je n’ai pas un très grand moral.
C’est le pourquoi de la persistance de mon silence.

En ce moment, je suis comme vous, je subis cette étrange situation liée à la Covid-19.
Bien sûr, je dispose de beaucoup de temps pour me détendre, m’adonner à mes loisirs, écrire à ma grand-mère, exposer ma fourrure au soleil, grimper aux arbres, enquiquiner Moustache
Avec une énorme nuance, je suis comme le moineau, le mulot ou les chiens hurleurs du voisin, j’ai la liberté de tout faire sans masque ni attestation.

Pour autant, force est de constater que cette masse de temps libre porte dans son ventre bien gras tout un flot d’interrogations.
Ma tête est submergée et mes pensées forment tourbillon.
Toutes un peu brouillonnes, elles s’agitent et fouettent mon âme rêveuse avec l’ardeur d’un Zorro.

Ma vie est rarement transpercée de ce genre de moments, mais parfois c’est si fort que je pourrais donner une couleur à chacun de mes sentiments.
Et en ce moment, ils ont la verdeur irritante et âcre d’une litanie qui m’accable.
C’est un ronron intérieur qui vient de loin et qui ne me lâche pas…

Toutes ces gesticulations pour arriver à cette question cruciale.
Comment trouver ma place dans ce monde tourmenté ?

Ma mère, Pérégrine, n’a pas eu le temps de tout me dire parce que nous réclamions tous beaucoup trop d’attentions.
Et puis, il faut que je vous dise que chez nous les chats, il y a une règle d’or, qui est une sorte de cri de ralliement :



« La vie ne se vit qu’à l’inspiration,
met chaque jour une patte devant l’autre,
n’écoute que ton chant intérieur ».

Miaou Tsé Tong

Voyant mon vague à l’âme persister, ma maîtresse m’a conseillé la lecture du livre « Business model yourself » de Timothy Clark.
Au départ je n’ai rien compris, je me suis même demandée si elle ne se moquait pas un peu de moi.
Et puis, petit à petit, j’ai laissé ce livre s’écouler en moi.
L’idée majeure de cet ouvrage est de nous aider à construire un projet professionnel autour de soi, de sa personnalité, de ses richesses intérieures, de ses aspirations…
J’ai pris un calepin et j’ai griffonné tout ce qui me passait par la tête:

-J’ai besoin d’aventures.
-J’aime être utile, en mode « protéger et servir ».
-J’aime la nature, je pourrais m’y perdre et fondre en elle.
-Les grands espaces m’attirent.
-Je ne suis pas misanthrope mais tout de même très fan d’Alceste, nourrissant pour ce grand personnage du théâtre de Molière, une tendresse toute particulière ( je connais mes classiques, qu’est ce que vous croyez ? ).
-Je suis courageuse et disciplinée.

En listant toutes les opportunités qui s’offraient à moi, j’ai rapidement écarté l’éventualité de devenir la nouvelle Ellen MacArthur – trop dangereux, et puis il faut aimer l’eau.

J’ai aussi regretté de ne pas pouvoir embrasser le destin de Mike Horn – trop dangereux et puis il faut aimer avoir mal.

J’ai trouvé le climax dans toute cette nécessaire introspection pour naturellement choisir de devenir « chat de berger ».

Je sais que ce choix est compliqué voire discutable.
Mais relisez mes aptitudes et mes qualités, et si vous trouvez une autre idée je suis preneuse.
Je sais qu’en devenant chat de berger il me faudra affronter les quolibets de mon entourage, mais aussi l’arrogance légendaire des Borders-Colleys qui forment à travers le monde une sorte de société secrète visant à régner en maître sur tous les troupeaux de France et de Zélande.
La SSBCHSHN « Secret Society of Border-Colley for Helping Stupid Human in Need ». (Ridicule et imprononçable )

Sur la photo, c’est Bandido le grand chef suprême de la SSBCHSHN en pleine démonstration,
quel crâneur…

Il paraît que la vie est courte, mais nous les chats en avons plusieurs.
Alors, permettez que je vive celle-ci à fond,
bien entourée de la sagesse et de l’espièglerie des brebis,
bien attachée à la seule compagnie d’un solide berger au cœur de la lande.

Corinne Bellocq©2020
Photo d’entête Jérôme Bellocq©2020 Billie Jolie
Photo du Border-Colley sur Wikipedia Creative Commons

En Pays basque, la transhumance sur les estives d’Urkulu depuis le village de Saint-Michel en Basse Navarre.
Sur la chaîne, Images du Pays-Basque

36 commentaires Ajoutez le votre

  1. Jaskiers dit :

    Quand Billie Jolie écrit mieux que les Humains. Bon ronron à la boule de poile (avec une plume)

    1. corinne dit :

      Et coucou,
      Elle est mi-chat mi-écrivaine ma Billie, je la laisse faire, elle est sur son chemin, et j’ai une très grande confiance en elle
      Merci pour ton commentaire et ta lecture c’était un peu long ….
      Bonne soirée et à bientôt pour de nouvelles aventures!!

  2. Lazuli Biloba dit :

    En fait, ce sont les chats qui ont tout à apprendre aux pauvres humains. Même à ronronner pour mieux surnager aux vagues à l’âme…

    1. corinne dit :

      Merci Danielle,
      Décidément cette Billie Jolie me surprendra toujours.
      On dirait qu’elle sait des choses…..
      Bonne journée Danielle et merci beaucoup pour ta lecture, c’était un peu long et encore je raccourcis 😉

  3. Ashley dit :

    I haven’t made all the connections yet, something is lost in translation I think or else it is my stupidity, but I do love your posts. They are bright and fizzing with light and energy. « Don’t go changing……just the way you are » so sang the human Billie Joel. 😘

    1. corinne dit :

      I would like so much that we escape the hazardous translations of Google translate …
      But I am very honored by all your compliments, your encouragement really makes me want to persevere in my sweet madness;)
      If you have time, there are 3 more articles on Billie Jolie.
      We are only at the beginning of his adventures!
      Very good evening to you and thank you very much
      Corinne

      1. Ashley dit :

        I too wish I could dispense with Google Translate! I may have to study your post more slowly and try really hard to speak/write your beautiful language. Bonne nuit! A tout a l’heure!

        1. corinne dit :

          You are just marvelous !!
          Thank you so much
          Corinne

  4. Ben. Mason dit :

    Merci Corinne pour ces belles photos, et bravo pour ce joli récit.
    Je pense effectivement que Billie Joie pourrait devenir chat de berger. Je suis sûr que les brebis serait consciencieusement bien gardées, au vu de son CV.
    Je lui souhaite du succès dans cette reconversion originale.
    Bonne soirée

    Ben

  5. Entre la qualité de ton écriture et les émotions merveilleuses qui pointes entre tes lignes, tu m’as fait vivre un très beau vendredi soir. Merci Corinne et bravo ! 😀

    1. corinne dit :

      C’est que notre Billie Jolie est un petit chat très inspirant, je me contente de l’observer en silence, elle me touche beaucoup, j’ai eu beaucoup de chats dans ma vie, mais elle est résolument différente.
      Billie Jolie est un chat d’une éblouissante intelligence, je la soupçonne de comprendre toutes nos paroles.
      je t’assure, c’est un phénomène…et je l’aime tellement
      bonne soirée Laurent et un grand merci, je suis très honorée par ton adorable commentaire
      Corinne

  6. Chat de berger, pourquoi pas ?
    Après tout, le cochon Babe a démontré que ce n’était pas une exclusivité canine 🙂
    Sympa cette introspection féline !
    Bonne soirée Corinne

    1. corinne dit :

      Quand j’ai eu cette idée j’ai regardé si cela existait…grosse déception, oui !
      Une dame a écrit un bouquin amusant sur un chat qui devient chat de berger
      Merci Laurence pour ta venue et ton commentaire
      Bonne soirée Laurence

      1. Peu importe, si d’autres ont eu la même idée, ça n’enlève rien à ton récit, au contraire ! Pour moi il témoigne d’une jolie imagination 🙂

  7. Vivant dit :

    Fabuleux

    Au moment où, sa conscience aiguë de son seul problème, ce sont ses pensées et leur cristallisation dans ce que la plupart appellent « le réel..) avec une capacité d’abstraction remarquable, cela aboutit. C’est si parfait, courageux, authentique, anaphoriquement ciselé, Corine BELLOCQ se sous estime massivement, l’écriture est humble, fascinante, chiasmatique antimétathètique. Hiatique. Oxymorique. Insupportablement légèr et lourd à la fois.. Si absent et à la fois si présent .Écris Corine, Nous avons l’envie, mieux encore le besoin, de lire bien plus. Un livre titré doit venir. Sans flagornerie aucune, du grand art.
    Lumineuse. Lumineux.

    Nous patientons.
    Merci.

    Patrick.

    1. corinne dit :

      Patrick,
      C’est trop !
      Je te fais simplement la promesse de continuer à écrire et je te remercie tellement pour cette montagne de compliments et d’encouragements.
      Je suis comblée…
      Pour tout Merci Patrick
      Corinne

  8. Domdom dit :

    C’est magnifique, moi aussi j’ai eu des chats toute ma vie, mais je dois ici révéler un secret, que nous, les compagnons/esclave des chats connaissons:
    Ce sont tous des gros mytho!!
    Pour dormir 23h par jour, là ya du monde!
    Pour qu’on les engraisse, ils sont présent!
    Pour les calins, ils s’expriment merveilleusement bien!
    Pour ruiner ta maison, ce sont des dieux! (les 3 derniers points en moins d’une heure par jour!!)
    Pour le reste MYYYYTTTHHHOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO!!!

    1. corinne dit :

      CHHHHHHHUUUUUUUUUUUUTTTTTTTTTTTTTTTTT 😉 !!
      Tu casses le mythe
      Merci à toi, j’adore ton commentaire il est drôle et ça sent le vécu, n’est-il pas ?
      Bonne soirée

  9. Je ne l’avais pas vu venir! Chat de berger, ça promet bien des aventures professionnelles 😁
    Ravie de revoir les aventures de Billie et hâte de connaître la suite 🐈

    1. corinne dit :

      Tu attendais la suite alors j’ai un peu pressé notre Billie Jolie, elle ne réalise pas qu’elle suite un intérêt, que ces aventures peuvent intéresser, elle en est étonnée,
      Trop mignonne…
      Pour le chat de berger, quand mon mari a eu l’idée j’ai vérifié si cela existait…et oui, une dame a écrit un bouquin fantaisiste sur le sujet
      Tant mieux pour elle
      Bonne soirée et merci pour ta fidélité au blog, c’est vraiment très gentil
      Corinne

  10. Swannaëlle dit :

    Coucou Corinne, chat de berger, quelle bonne idée ! Super le récit-chat … j’en aurais encore lu quelques pages moi! Alors j’attends la prochaine fois 😘😘😘🌹

    1. corinne dit :

      Merci Swanaëlle,
      Je ne sais pas si écrire plus n’ennuierait pas, c’est une vrais question que je te pose ?
      Pour ce type de récit, j’avais encore plein d’idées, mais quand on ouvre un article et qu’on tombe sur un pavé…est ce que ce n’est pas rébarbatif ?
      Bon après, là, ce sont tout de même les aventures de Billie…ça se discute 😉 LOL
      Bonne journée

      1. Swannaëlle dit :

        Bonjour Corinne, ta réflexion est bonne, mais tu sais bien que le nombre ne vaut pas la qualité … et c’est vrai qu’à notre époque et malheureusement de plus en plus, on recherche « le va vite » hélas! Mais restent ceux qui prennent le temps, apprécient la belle écriture et le sens des mots, ont le respect de la main qui trace et de l’esprit …peu nombreux peut-être, mais pour ceux là, il est si bon d’écrire et de les nourrir de ce plaisir de lire ! Alors, ne pense qu’à cela lorsque ton imaginaire t’entraine sur des longueurs … et laisse toi faire 😉🌹😘

        1. corinne dit :

          Swannaëlle,
          Je te remercie pour ton commentaire plein de générosité.
          Désormais, je vais t’écouter, et si ma plume a besoin de tout ce temps pour s’étirer en douceur, je n’hésiterai plus 😉 !
          Merci beaucoup, parce que j’avais vraiment besoin de poser cette question…
          Belle fin de journée Swannaëlle

          1. Swannaëlle dit :

            Corinne, je suis ravie si j’ai pu te convaincre, j’aime ta plume et je ne suis pas la seule … alors écris comme tu le ressens, c’est le principal et c’est notre plaisir 😘🌹😘

  11. chatvoyageur dit :

    Lecture plaisante ce billet de Billy Jolie !

    1. corinne dit :

      Billie Jolie le mérite, elle est vraiment spéciale, comme tous les chats 😉
      merci pour votre commentaire et bonne fin de journée

  12. Vivant dit :

    Persans, gouttières ou mistigris,
    Si la nuit tous les chats sont gris,
    Les hommes aussi sont tous égaux
    Quand tombe cette chappe indigo.

    Ciment de poussière et d’ennui
    Qui descend autour de minuit
    Sur les pavés, les quais de gare,
    Les arrivées, les cases-départ.

    Des jeux de l’oie perdus d’avance
    Quand les dés roulent sans qu’on les lance
    Sans quand les lance

    On fouille aussi dans les poubelles
    Des souvenirs, on se rappelle
    Des princesses et des cendrillons,
    Des éphémères, des papillons
    Qui tournaient dans les abat-jours
    De nos palais de rois d’un jour.

    On se bat dans les terrains vagues.
    Eux font leurs griffes, on fait des tags
    Et des marelles, mais pas de chance,
    La boîte tombe pas où on la lance,
    Où on la lance
    Où on la lance.

    Chat des palaces, voleurs, voyous,
    Des favelas ou du bayou,
    Qu’on soit Mozart ou John Coltrane,
    C’est toujours le même blues qu’on traîne.

    Faudrait, sur la carte du Tendre,
    Des Touaregs pour nous attendre,
    Quelques repères et des sherpas,
    Des guides, des boussoles, des compas.

    Et du Livingstone dans nos jungles,
    Moins de foin, un peu plus d’épingles,
    Des camions entiers d’amoureuses,
    De mygales, de mante-religieuses.

    Que nos appels aux ambulances,
    Elles les entendent quand on les lance,
    Quand on les lance,

    Quand on les lance.

    1. corinne dit :

      Patrick,
      Ton texte est plus que brillant, c’est sublime !
      C’est toi qui devrais tenir un blog …
      J’aimerais mettre ton poème plus en valeur que dans les commentaires.
      je te propose de le mettre intégralement dans un prochain article en te citant bien sûr.
      Qu’en penses-tu ?
      C’est une idée que je te lance.
      Merci Patrick
      Corinne

  13. maminavanille dit :

    Chat de berger 😉
    Mon frère a un border collie : ces chiens sont très intelligents et bourrés d’affection
    Bisous Corinne et bon week-end

    1. corinne dit :

      C’est un chien qui me fait rêver avec le Golden retrouver et Le berger Australien, j’adore ces races de chiens super intelligents, je soupçonne Billie Jolie d’être légèrement envieuse …
      Belle soirée

  14. La mienne se prénomme « Léone » elle est noire avec une tâche blanche sur le cou, en ce moment elle est sur le coin du bureau dans sa boite garnie de tissus très doux, mais d’abord il y a eu une séance de caresses et de ronrons.
    Agréable fin de semaine bien au chaud.

    1. corinne dit :

      Ils ont de la chance nos petits amours, j’adore l’expérience du chat sur le bureau.
      J’aimerais pouvoir faire ça à mon bureau avec le chat du voisin (Baloo) qui ne demande que ça, mais nous gravons le verre et le cristal, et la compagnie d’un chat n’est malheureusement pas compatible avec notre travail…
      Notre Billie aime se mettre sur le siège du bureau en mode cale rein…
      Mes amitiés à Léone
      Belle journée Jean Daniel

  15. gabychops dit :

    Goodness, Corinne, plot thickens! I realised that he(The Magnificent),
    is Basque, but the name? Who is Billie? The Cat?
    Thank you. No wonder Amazon never heard of him

    Joanna

    1. corinne dit :

      Billie Jolie is my recently adopted little cat, I love to create stories about her …
      And the name of the singer I sent you is Erramun Martikorena
      You need Spotify, you will immediately find the album in it
      I just did Shazam and after I found it directly on Spotify
      This is the end of the mystery dear Joanna

Laisser un commentaire