Dis-moi pourquoi ?

Poème du blog M@rie CK, Ma cabane à cafés .

Avec l’accord de son autrice, Marie nous livre dans ce poème le fruit de sa pensée. L’émotion béante nous parle d’une problématique à laquelle, malheureusement, elle est confrontée en tant qu’enseignante…

Ces enfants dont parle Marie sont depuis 2 jours en vacances de Noël.
Je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour eux.
Corinne

Dessin de M@rieCK

Pourquoi es-tu né dans cette famille, 
toi qui n’as rien demandé ?
Tu ouvres de grands yeux sur le monde qui t’entoure.
Et interroges par tes regards 
la douleur que tu vis au quotidien.
Tu les aimes pourtant,
ceux qui t’ouvrent leur bras de leurs coups.
Ceux qui t’aiment de bleus, de cris et de haine.
Les histoires qu’on te lit le soir, 
sont celles d’une misère verbale.
Dans ton monde, Cendrillon 
ne connaîtra jamais sa pantoufle de vair, 
et les citrouilles se transforment en vide-ordures.
Tu as compris que dans ton conte, 
les baguettes n’ont rien de magiques.
Ton quotidien s’assombrit sous la pluie 
d’une tendresse violente et d’une misère sociale. 
Tu aimes tes parents pensant que 
ton quotidien est une normalité.
Tu perds tes repères quand tu tombes 
par hasard sur un geste doux…
Parce que tu ne les connais pas.
On te vole ton enfance, tes rêves et ton avenir…
Dis-moi par quel miracle te sortir de là indemne ?

© M@rie CK

Dans les années 80, lors de l’émission L’école des fans présentée par Jacques Martin, cette petite fille qui chante « Prendre un enfant par la main » d’Yves Duteil.
Elle est soudain prise d’une grosse émotion.

20 commentaires Ajoutez le votre

  1. ugetse dit :

    Ce poème de M@rie et cette vidéo me font pleurer.😢 Oui le sort de ces enfants est si triste et émouvant.

    Bonne fin de dimanche Corinne
    Bisous😘💐🌹

    1. corinne dit :

      Comme toi Hugo, ce poème m’a fait pleurer, car je peux sentir l’impuissance de Marie.
      Comment aider sans faire exploser la famille, même si elle est totalement dysfonctionnelle ?
      Bien à toi 😘💐🎄
      Corinne

  2. Vraiment bien écrit et tellement vrai 😥
    Et malheureusement ces enfants auront tendance à reproduire ces tristes schémas familiaux…

    1. corinne dit :

      C’est ça, on ne peut pas imaginer le quotidien de ces pauvres enfants.
      Combien se construisent malgré cet environnement toxique et dysfonctionnel ?
      Difficile de chiffrer…
      Merci pour ton commentaire Kakuma et bonne journée à toi
      Co

      1. Oui…
        Merci, bonne journée à toi aussi Corinne 🌝

  3. Fabio dit :

    Violence against children is a pervasive problem in all societies. Marie’s poem is powerful. Thanks, dear Corinne, for reminding us that not all children are nurtured with Peace and Love. Have a good week, my friend!

  4. maminavanille dit :

    Je me souviens très bien de cette petite fille à l’émission. Comment sortir de cet enfer que vivent ces enfants ? J’ai travaillé dans le temps en Inspection Médicale Scolaire et lors de la visite médicale nous constations quelques fois des traces de violence (bleus, brûlures de cigarettes ou fer à repasser…et j’en passe). Toute une procédure était mise en place : contacts avec les parents et une assistante sociale, rendez-vous avec le médecin coordinateur puis surveillance/aide etc par le service d’aide à l’enfance, qui prend rendez-vous avec les parents pour une visite à domicile. Si Marie a des soupçons de maltraitance la première chose donc est d’en informer les institutions, les structures d’aides.
    Chez nous on a ce type de service : https://www.one.be/public/0-1-an/maltraitance/questions-reponses/
    Souvent un travail thérapeutique est mises en place pour la famille.

    1. corinne dit :

      Merci Mamina,
      C’est une chose à laquelle je n’aimerais pas être confrontée mais certains professionnels sont au contact direct de ce genre de délits. Je te remercie pour ton commentaire .
      je te souhaite une bonne journée
      Corinne

  5. gabychops dit :

    I am always angry that we think that it is better for the children tu suffer dreadful childhood instead giving them a happy life with foster parents.
    Abusing parents should be in prison.

    Joanna

    1. corinne dit :

      Joanna,
      It’s a very sensitive subject, there are so many scenarios.
      But I am like you, this mistreatment must be denounced, I would not like to be in the shoes of the teachers, their daily life is already not easy.
      How can we mistreat a child, hit him, assault him, abuse him … It horrifies me.
      And then there is also the violence of words…
      I had to share this poem from Marie, because Christmas is not a wonderful holiday for everyone, for some children school is a refuge and holidays are the beginning of distress.
      Beautiful and sweet evening Joanna, and, thank you for your comment, it is not an easy subject especially at the moment.
      All strong🥰🌹🌝🌟
      Corinne

  6. Ashley dit :

    This subject breaks my heart. 🙏

    1. corinne dit :

      Ashley,
      These children do not even understand that what is happening to them is abnormal, when you’re born in this kind of dysfunctional family, it takes time to open your eyes wide … You can’t imagine how this poem resonates in me.
      This subject is very sensitive for me. Fortunately we can get out of it, we have to love life, we have to love to love. This is the key.
      Allstrong Ashley🌹🍀🎄🐿🕊🥰

  7. Ce genre de situation que je devine est hélas fréquent dans mon métier d’éducateur où je suis confronté à toute une panoplie de précarités. Il n’y a pas que la pauvreté en argent qui mène aux maltraitances, il y a aussi les pauvreté affectives, sociales, culturelles… La plupart du temps les maltraitances ne sont pas assez consistantes pour faire agir les autorités surtout dans un contexte économique où tout est fait pour éviter les placements faute de moyens et surtout de volonté politique pour les financer. Du coup nous travaillons en équipe avec les psychologues pour aider aux mieux les enfants et tenter de changer les choses en « éduquant » leurs familles. Et en attendant on porte tout ça en nous puis avec le temps on commence à se blinder pour ne plus souffrir tout en restant très vigilant par rapport aux signes inquiétants.

    1. corinne dit :

      Je te remercie pour ton témoignage qui est très interessant et clair.
      Ton quotidien est particulier, j’ai beaucoup d’admiration pour ton métier que je ne pourrais pas faire
      Bonne soirée à toi Laurent et merci pour ton commentaire

  8. Tiens, mon commentaire n’est pas passé ou est-il en modération ?

    1. corinne dit :

      Il était en modération,
      C’est mon service d’accueil 😉
      Dans mon précédent blog j’ai eu des surprises alors je modère mon cher Laurent

      1. Tu as bien raison !

        1. corinne dit :

          Un temps j’avais un abonné qui me laissait des commentaires complètement grivois, et comme je l’avais accepté une fois sur des propos corrects, après impossible de le filtrer…ça m’énervait il me pourrissait le blog 🤣😂😅

  9. Jules bercy dit :

    😢😢😢👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏

  10. Jules bercy dit :

    c pour la musique corinne 😘😘😘

Laisser un commentaire