Magic flying pancake

portrait_Corinne_small

Mon tout premier pancake.
Je me souviens l’avoir dégusté accompagné de « sausage and egg », à Denver (Colorado-USA), en pleine nuit.

Un avion de la mythique TWA vient de me déposer. J’ai 14 ans.
L’Amérique… vaste, sauvage, hyper-buildée, attractive et conquérante, et moi gentil passereau, j’espère l’ivresse.
On n’échappe pas à son enfance, la mienne avait été biberonnée aux westerns, séries policières, « Dernière séance », « droopytreries » et autres  » toons ».
Et, afin que le rêve me consume totalement, je perfectionnais ma langue anglaise.
N’attendant d’elle qu’un évident salut. Comme une amie dont on ne lâchera jamais la main.
En s’écoulant, le sirop d’érable faisait briller tout le lustre de mes yeux avides et curieux de Monde Nouveau.
Corinne Bellocq

Ingrédients pour 10 ou 12 pancakes au potimarron :

potimarron

500g de potimarronamandes

2 cuillères à soupe de crème d’amandeoeuf

3 œufssauge

5 ou 6 belles feuilles de sauge fraîche ✶
oucurry

1 cuillère à café de curcuma ✶pois chiches

75g de farine de pois chichehuile

un peu d’huile pour la cuissonsel

deux belles pincées de selpoivre

deux belles pincées de poivre

Préparation :

Coupez le potimarron en deux, et ôtez les pépins (inutile de le peler).
Détaillez- le en gros cubes et faites cuire à la vapeur.

Le potimarron est cuit, écrasez-le à la fourchette et incorporez la crème d’amande, la sauge moulinée ou le curcuma en poudre. Versez le tout dans un saladier.
Ajoutez les œufs, la farine de pois chiche, le sel et le poivre.
Vous obtenez une pâte compacte.

Faites chauffer une poêle, versez un peu d’huile, déposez une « louchette » de pâte et dessinez un petit cercle avec le dos de la « louchette ».
Faites cuire à feu doux environ 2 minutes par face.
Quand toute la pâte est épuisée, servez chaud.
C’est prêt.

Conseils :

✶ Vous avez remarqué que je propose deux versions, avec de la sauge ou du curcuma.
Si vous dédiez ces pancakes à des enfants, préférez le curcuma.
La sauge a des arômes un peu forts qui peuvent déplaire aux plus petits.

Avec ce pancake de légume, vous pouvez réaliser des hamburgers amusants. Je m’en sers de pain, j’ajoute de la moutarde, de la salade, un morceau d’omelette et une tranche de fromage (type brebis).
Servi avec un mesclun, et une petit verre de vin, je ne vous raconte même pas !

11 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Frog dit :

    Mmmm, que cela donne envie ! La sauge : je ne l’ai vraiment découverte que depuis que je vis en Angleterre, à cause de la farce de la dinde de Noël. On me l’a servie la première fois en me disant : ne la mange pas, personne n’aime cela (je pense qu’on était complexé parce qu’on imaginait que, Française, j’avais un palais très délicat). Eh bien j’ai appris à l’aimer et elle me manque maintenant si je ne la trouve pas à Noël.

    Aimé par 2 personnes

    1. Bonjour et merci pour ton commentaire!
      As-tu essayé de planter de la sauge au fond de ton jardin?
      Je vis près de Bordeaux, et dans mon jardin j’ai un énorme pied de sauge qui prospère et résiste merveilleusement à l’hiver.
      Si les hivers ne sont pas trop rudes chez toi, peut être qu’un pied de sauge serait le bienvenu ?
      Je suis trop loin, je t’aurais bien offert une bouture.
      Ma prof de yoga m’a dit un jour, si cela pousse aussi bien dans ton jardin, c’est que tu en as besoin, la nature nous offre ce dont nous avons le plus besoin… à méditer
      p.s: la sauge est l’alliée de la femme, son huile essentielle est très bénéfique contre les douleurs liées à notre cycle.
      Bonne journée

      Aimé par 3 personnes

      1. Frog dit :

        J’ai de la sauge ornementale dans mon jardin, mais les hivers ici peuvent être rudes. Après plusieurs épisodes de gel, je ne suis pas sûre qu’elle aura survécu, ce qui serait vraiment dommage ! Je soigne mon jardin, mais je dois dire que ce qui pousse le mieux, c’est le bon vieux lierre… 😉

        Aimé par 2 personnes

      2. La sauge est donc fragile sous tes contrées britanniques…
        Mais le bon vieux lierre, que cherche-t-il à te dire ?
        dans mon bon vieux dictionnaire des symboles, il est écrit que :
        Le lierre symbolise la permanence de la force végétative et la persistance du désir.
        C’est un symbole féminin, révélant un besoin de protection.
        Je te rassure, mon jardin est envahi de lierre aussi !😇

        Aimé par 3 personnes

      3. Frog dit :

        Eh bien, cette interprétation me convient tout à fait ! 🙂 En revanche, j’ai toujours considéré mon lierre comme un élément masculin (le petit côté conquérant ?). Merci d’avoir ouvert ton dictionnaire pour moi ! 🙂

        Aimé par 2 personnes

      4. Avec joie !
        Bonne journée

        Aimé par 3 personnes

  2. Vaéa dit :

    Hummm étant adepte du pancake en général celui ci doit un vrai régal pour les papilles!! Mercii ma Coco 💗💗

    Aimé par 1 personne

    1. Et coucou!
      Merci ma cousine chérie,
      dès que tu viendras à la maison je t’en préparerai !
      Je t’embrasse tout fort

      Aimé par 1 personne

  3. capucine.marie@live.fr dit :

    Superbe Photo

    Bravo À vous Corinne

    Aimé par 1 personne

    1. Merci !
      je ne vous dis pas le temps que cela nous a pris à mon mari et moi pour réaliser cette photo
      Si, je vous le dis : 2 heures
      à la fin je n’avais plus de bras😅

      Aimé par 1 personne

    2. Très chère Laure
      n’hésitez pas à vous ré-abonner !
      Ainsi vous recevrez les articles en avant-première.
      je vous embrasse
      Et deux bises à Jabouille

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s