Pancakes au chèvrefeuille

portrait_Corinne_smallLe chèvrefeuille est le symbole des liens de l’Amour.
Dans cette recette de pancakes, il apportera un parfum des plus subtils à votre préparation.
Et si vous accompagnez ces galettes d’un bon thé Earl Grey, je vous promet un pur moment de douceur et de raffinement…
« Chèvrefeuille »… fait étrange, ce mot porte en lui un tout mystérieux présage.
Par quel prodige une chèvre choisit d’unir son sort à celui d’une feuille, fut-elle suave et enivrante ?
Assurée qu’une légende éclaire tout, celle qui se rapporte au chèvrefeuille raconte le souvenir de jeunes chevreuils qui aimaient à en brouter les lianes odorantes. Certains plus gourmands encore, tombèrent pour ivres que d’en avoir trop aimé son goût inestimable.

Le chèvrefeuille n’est pas seul à manifester une telle singularité.
Des milliers d’autres mots enferment en secret des images, des drôleries, des symboles et une magie qui vous les fait aimer plus encore.
En cuisine il y a bien sûr « le gâte-sauce », « le cul-de-poule », « la Maryse », « le chinois »…
Sur le corps, saviez vous que les concrétions au coin de vos yeux s’appelaient en fait des « chassies » ?
Au cours d’un repas, vous avez pu croiser le chemin d’un tord-boyaux ou d’un pisse-mémé…
Pour travailler les métaux vous pourriez utiliser une « ravageuse »…
Et comme Paris se parcourt aussi à vélo, les « grince-billes » ont fait place à d’élégants Vélib’…
Heureux les amoureux, pour eux les mots se dégustent et s’effeuillent comme fleur au printemps.
Corinne Bellocq

Ingrédients pour environ 20 pancakes au chèvrefeuille :

farine de blé250g de farine blanche T55
oeuf3 œufs entiers
lait400ml de lait entier (ou un lait végétal)
1 poignée de fleurs de chèvrefeuille frais cueilli, finement émincées au couteau
huile essentielle10 gouttes d’huile essentielle d’orange, de citron zeste ou de bergamote (facultatif)
levure de boulanger1/2 sachet de poudre à lever
sel1/2 cuillère à café de sel
beurre100g de beurre

poignée de chévrefeuille

Préparation :

Dans une casserole, faites fondre ensemble et à petit feu le beurre et le lait. Réservez.

Dans un cul-de-poule versez la farine, le sel, la poudre à lever, les œufs et battez le tout au mixeur. Ajoutez l’huile essentielle et les fleurs de chèvrefeuille émincées.
Versez le mélange lait/beurre dans le cul-de-poule, remuez délicatement au fouet afin d’incorporer intimement les ingrédients.
Votre pâte est prête. Réservez-la 1 heure au frais afin que le chèvrefeuille diffuse tous ses merveilleux arômes.

Dans une petite poêle (type blinis) beurrée, faites cuire un à un vos pancakes. C’est prêt. Servez chaud !

Convoquez toute la maisonnée autour d’un bon goûter, et n’oubliez pas que vos pancakes étourdiront votre entourage s’ils sont généreusement arrosés de sirop d’érable !

24 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Frog dit :

    Et je ne savais pas que les fleurs de chèvrefeuille sont comestibles ! Elles sont sur le point de s’ouvrir dans mon jardin (les jaunes, car j’en ai des rose-orangé qui ont déjà éclos), je vais essayer ta recette. Le chèvrefeuille est la première fleur et même la première plante rencontrée par mon fils après sa naissance – il grimpait sur le mur de la petite cour de la maison des sages-femmes. Tes crêpes pourraient devenir une recette d’anniversaire à refaire ts les ans. 😊

    Aimé par 2 personnes

    1. Et coucou,
      oui elles sont comestibles, tu peux même trouver de la gelée de chèvrefeuille…miam !
      je me réjouis d’avance si le chèvrefeuille a les préférences de ton fils, il a raison son parfum est captivant et apaisant, j’adore!
      Tu peux tester la recette avec moins de fleurs si tu veux, tu verras c’est remarquable…
      très belle journée

      Aimé par 1 personne

  2. marielauref dit :

    Très original ! Bravo ! Je ne connaissais pas du tout. Bon après-midi. Marie-Laure

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Marie Laure, et c’est très bon!
      à essayer
      bonne journée😙

      J'aime

  3. Esther Luette dit :

    Ah, l’exquis supplice du parfum du chèvrefeuille ^^J’en ai les narines qui frétillent, et comme Frog, j’ignorais qu’il puisse se manger. Il me reste à en trouver, cette fleur ne pullule pas dans mon coin 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou,
      je te souhaite et de trouver du chèvrefeuille et d’essayer peut-être cette recette simple et originale
      mon mari préfère maintenant les pancakes au chèvrefeuille…quand ce ne sera plus la saison, il me faudra parcourir le monde et ses saisons du chèvrefeuille pour contenter sa gourmandise…
      Bonne journée☺️

      Aimé par 1 personne

    1. Merci, tu peux essayer, c’est amusant et franchement délicieux, mes filles n’aiment pas et mon mari préfère…donc, à essayer!

      Aimé par 1 personne

      1. On la garde sous le coude…
        Nous aimons varier les plaisirs et ouvrir nos papilles à de nouvelles saveurs.

        Aimé par 1 personne

      2. Moi aussi, j’aime surprendre mon palais!

        Aimé par 1 personne

      3. Halte à la monotonie…

        J'aime

      4. Ma seule limite reste les insectes, ça jamais!!

        J'aime

      5. Je pense que nous ne sommes pas prêts non plus…Il y a d’autres alternatives pour l’instant. Nous laissons à d’autres ce plaisir [?]. Bon week-end. Vincent
        Le marché – notre petit terrain de jeu – nous appelle 😆…

        Aimé par 1 personne

      6. Merci pour la bonne idée, je reviens du marché, on va se régaler.
        Bon appétit!!

        J'aime

      7. Nous nous sommes une nouvelle fois laissés déborder. Tellement de choses tentantes…Bel après-midi Corinne.

        Aimé par 1 personne

      8. La recette du bonheur, c’est la meilleure, et vous semblez bien la maîtriser aussi !
        Belle journée Vincent

        Aimé par 1 personne

  4. Le « ? » Est parti tout seul 😆!

    Aimé par 1 personne

    1. La ponctuation, les perles, et les fautes échappent parfois à notre vigilance ?
      Euh non « ! »🙃
      La belle journée🌤

      Aimé par 1 personne

  5. Joëlle dit :

    J’aime, tu aimes, nous aimons les mots! En classe, je disais à mes élèves que le son [o:] du chiffre « four » en anglais, c’était le son « cul de poule » à cause de la position des lèvres pour bien le prononcer!
    Merci pour l’ humour bienfaisant qui accompagne tes recettes.

    Aimé par 1 personne

    1. Adorable ton message, je suis si heureuse de pouvoir échanger avec toi et d’autres sur tout cela, c’est essentiel l’amour d’une langue!
      Bien la dire, c’est bien la chanter!
      Enfant, quand je n’avais rien à lire, je partais au lit avec un bon dictionnaire, et je me régalais, je sautais de mot en mot jusqu’au sommeil bienfaiteur…
      Au plaisir de te lire et de te revoir sur ton et mon blog
      Bonne journée Joëlle😙

      Aimé par 1 personne

  6. petitdiables dit :

    C’est très original!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, et délicieux!
      Il est encore temps, le chèvrefeuille est en fleurs
      la belle journée

      J'aime

  7. arbrealettres dit :

    Le goût des bonnes choses ici! lol!
    et ce n’est pas du tout incompatible celui des mots aussi
    Bravo.. Paquerite 🙂
    Ch Passeur de Mots
    🙂
    Blog de Poésie: http://arbrealettres.wordpress.com
    Index: http://pagesperso-orange.fr/coolcookie/poesie/index.html
    Blog de Photos: http://arbreaphotos.wordpress.com/
    Blog de Musiques: http://arbreamusiques.wordpress.com/

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ta venue dans mon univers gourmand de mots et de mets…
      Merci pour ton compliment il ravit mon cœur de Paquerite

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s